AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elynn Yalassin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elynn Yalassin   Mer 6 Mai - 18:27

I/ Informations de base sur votre personnage et vous


Nom :
Yalassin
Prénom :
Elynn
Age (tous les élèves inventés ont 11 ans et entrent en première année Wink) :
11 ans (première fois que je fais un perso aussi jeune ^^')
Avez vous lu le règlement ?
Bon Code
Comment avez-vous connu ce forum ?
Par forumactif
Comment le trouvez-vous ?
J'aime bien le réglement et le design <3 et les gens ont l'air gentil (au passage, j'ai repéré quelques fautes d'innatentions/frappe par-ci par là mais rien de bien grave, donc si vous voulez je peux envoyer un mp pour vous les montrer)

II/ Test RP


Elynn respira un grand coup. C'était la dernière ligne droite avant son entrée à Poudlard et elle sentie la peur, le doute et l'appréhension l'envahir. De quoi avait-elle peur au juste? Il n'y avait rien à craindre, après tout. Elle n'avait qu'à considérer ça comme une rentrée parmis tant d'autre! Mais comment faire lorsqu'on ignorait tout du monde magique et que jusqu'à présent, elle n'avait jamais réussit à faire quoi que ce soit d'elle-même. Aussi loin que remontait sa mémoire, lorsqu'elle était plus jeune, elle s'était montré incapable de faire le plus simple des calcules qu'on lui demandait à l'école, pas plus qu'elle n'avait été capable durant les cours de sport de faire correctement une roulade. Elle était une empotée fini. Elle tombait presque tout le temps! Mais en même temps, elle le cherchait bien... Comme la fois où, à six ans, elle s'était amusé à faire le cochon pendu sur la balançoire, elle était tombée et avait eu le bras cassé. Et puis il y avait aussi le jour où, empruntant le ferry reliant la France et l'Angleterre elle avait faillit tomber par dessus bord... Et quand on lui avait interdit de s'approcher de ce Serpend mais qu'elle n'avait pas obéit... Il ne lui avait rien fait mais ses parents l'avaient sévèrement punies. A l'époque, son père était encore vivant... Elle s'arrêta, ce n'était pas la peine d'évoquer tout ça, il y en avait trop de toute façon. Sa mère l'appela depuis l'étage du dessous et la jeune fille descendit directement. Arrivé en bas, elle vit qu'un grand repas avait été préparé.

-Il faut fêter ton départ à... Comment s'appelle cette école déjà? fit sa mère.
-Poudlard, Maman.

Elle eu un sourire. Elle vivait seule avec sa mère et lorsqu'elle avait appris qu'elle était une sorcière, elle n'en avait rien cru. Sa mère avait faillit appeler la police d'ailleurs, mais elle savait bien que personne ne les aurait cru, alors elle avait décidé de croire tout simplement et avait suivit toutes les indications donnés dans la lettre pour inscrire sa fille dans cette école. Tout s'était finalement bien passé et elles avaient même réussit à acheter le matériel de cour et l'uniforme sans la moindre difficulté, chose étonnante.


Le lendemain matin, Elynn se leva très tôt. Elle était terriblement stressée. Elle s'habilla fébrilement et quitta la maison sans rien avoir mangé. Dans la voiture, elle n'arrêta pas de gesticuler sans trouver une position qui lui convenait, ne faisant pas attention à sa mère qui levait les yeux aux ciel. Elle arriva enfin devant la gare de kingcross. Elle avait convenu avec sa mère qu'elle irait toute seule jusqu'à la voie 9 3/4. Elle sortie de la voiture, pris ses bagage qu'elle posa sur un porte... bagage (logique). Elle avait avec elle la valise traditionnelle ainsi qu'une cage en osier où un chat était roulé en boule, en train de dormir. On lui avait expliqué très précisément comment se rendre sur la voie et elle était un peu nerveuse à l'idée de devoir foncer dans une barrière... Mais bon, au pire elle se ratatinerait, ayant l'air (une fois de plus), complètement ridicule. Elle haussa les épaules. Elle se lança contre la barrière. Ayant fermé les yeux, elle les rouvrit en remarquant qu'elle n'avait senti aucun choc. Soulagée, elle se dirigea vers le train, s'installa, et passa son temps à regarder à travers la vitre sans faire vraiment attention aux gens l'entourant. Elle n'était pas vraiment sociable à vrai dire... Elle aimait bien qu'on lui fiche la paix, mais néanmoins, lorsqu'on venait l'embêter, il ne fallait pas se plaindre d'avoir mal à cause d'un oeil au beurre noir après... En effet, elle avait tendance à s'emporter vite. Aussi, bien qu'elle n'ait jamais vraiment eu d'ami, elle savait très bien que si jamais quelqu'un embêtait l'un d'eux, elle n'hésiterais pas à intervenir.

Ils arrivèrent à la gare une fois la nuit tombée. Sortant du train un peu perdue, elle entendit une voix grave appeler les premières années. Elle tourna la tête et vit un homme barbu, grand, très grand, assez large et grand. Avait-elle vue qu'il était grand? Elle décida de suivre la foule, restant en queue de file. Ils montèrent dans des barques. Curieuse et sans doute peu prudente, elle se pencha au dessus de l'eau, guettant le fond du lac qui était invisible. Non, elle ne voyait que son reflet. Ses yeux marrons qui la fixait et sa chevelure blonde tirant sur le brun ondulant. Sa peau était halée, renforcé un peu par l'effet de la lumière qui éclairé la tête de la barque qui avançait toute seule. Elle allait briser le contact avec son reflet lorsqu'il lui sembla remarquer une forme noire au fond du lac. Elle se pencha à peine plus en avant. Un peu trop, elle faillit tomber à l'eau. Après ça, elle décida de se tenir un peu tranquille, écoutant le clapotie de l'eau calme contre le bois de leur moyen de transport, la rumeur montant chez les élèves à l'approche du château qu'elle admira à son tour. Elle ne trouva rien pour pouvoir décrire la beauté et la majesté de la splendide école. Juste une muette admiration. Elle n'en croyait pas ses yeux... Mais elle dû couper court à tout ça, contrainte de descendre de la barque pour débarquer. On s'occupa de leur bagage et elle suivit le groupe des élèves se dirigeant vers la grande salle. Elle écouta le discours du professeur McGonagall qui fut intérompu par un garçon cherchant son crapaud, appremment, et qui venait de le retrouver. Elle suivit de près l'altercation entre les jeunes élèves qui s'ensuivit, lorsque la professeure s'absenta quelques instant.

*Et ben, ça promet... Entre le blondinet et ses gorilles à l'air stupide et la répartie de l'autre... Ils vont bien s'entendre. Enfin bon, il paraît que se disputer avec quelqu'un signifie qu'on le reconnaît... Mais à mon avis le blondinet -Malefoy a-t-il dit s'appeler?- à raison... Le rouquin n'a pas l'air très intelligent, mais la brune à l'air un peu plus sympathique... et intelligente que l'ensemble des élèves! Je me demande dans quelle maisons vont atterir le blondinet et le brun... Potter a-t-il dit s'appeler? J'en ai vaguement entendu parlé, mais je ne me souviens plus très bien. Une histoire de cicatrice...Je demanderais plus tard à quelqu'un... Ou alors j'irais à la bibliothèque!*

Son monologue fut interrompu par la voie de McGonagall et ils entrèrent dans la grande salle. La jeune fille en eu le souffle coupé. C'était magnifique! Elle leva la tête pour regarder le plafond, puis regarda les tables alignées par maison, avec les professeurs. Les premières années furent imméfiatement la cible de tous les regards. Plus particulièrement Harry Potter. Elle leva les yeux aux ciels. Le pauvre, être ainsi la cible de tous les regards! Bah, elle n'allait pas le plaindre! En plus avec son air faussement modeste... Elle commençait à ressentir envers lui une forte apathie, sans savoir pourquoi.

La répartition commença. Elle réfléchit rapidement à ce qu'elle savait sur les maison et analysa la situation. Elle n'était pas sage, pas plus que travailleuse, donc dans son esprit, Poufsouffle et Serdaigle étaient à exlure, et puis ils n'avait pas l'air très intéressant à dire vrai. Elle avait entendu dire que Serpentard ne prenaît pas les enfants ayant des parent normaux... Il ne restait que Gryffondor donc... Elle ne savait pas trop si ça lui plairait. Ce fut long d'attendre son tour, mais lorsqu'il arriva, elle se sentait étrangement sûre d'elle, comme si la magie du lieu avait crée en elle une sorte d'assurance. Elle eu un léger sourire sûre d'elle puis elle s'installa sur le tabouret lorsque McGonagall lui mit le choixpeau sur la tête. D'ailleurs le discours de celui-ci avait été bien drôle. Elle entendit sa voix résonner dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau Magique
Admin / Répartisseur
Admin / Répartisseur
avatar

Nombre de messages : 163
Age : 1024
Date d'inscription : 30/12/2008

RPG
Relations avec les Sorciers:
Point de Vie:
500/500  (500/500)
Bourse: 0 Gallions

MessageSujet: Re: Elynn Yalassin   Dim 10 Mai - 11:16

hum...

je ne sais pas si c'est ce qui te convient le plus...

mais,


GRYFFONDOR



{Désolé, je sais pas faire les discours de Choixpeau drôle ^^ et désolé du retard Wink}

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elynn Yalassin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Face à face – Elynn Smith
» "In poison places, we are anti-venom. " ? Elynn
» Elynn F. Ambrose où comment changer son destin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Forum d'Harry Potter :: Administration du forum :: Cérémonie de Répartition :: Répartition des Eleves :: V@lidées :: Gryffondor-
Sauter vers: